11/11/2008

ESSAI : ALPINE A310

Cet après midi j'ai eu la bonne surprise de me voir livrer une petite automobile rouge…

 

Un coupé, avec plus de cylindre que les voitures courantes, prises d'air pour le moteur, toit très bas, propulsion à moteur arrière aux pneus large !

Et bas non ce n’est pas une Ferrari, mais une Alpine A310 ! Mais je peux vous assurer que l’ambiance est similaire...

 

Et je peux dire que c'est plaisant de voir ce genre d’auto dans son allée …

Ce qui impressionne le plus avec ces autos c’est la hauteur… Je pense qu’elle ne dépasse pas le mètre vingt !

L’auto est splendide C’est un modèle 83 ou 84… C’est étonnamment silencieux pour une auto des années 80 avec un V6 à carburateur au cul !

A l’intérieur c’est cockpit de voiture de course ! Petit volant, instrumentation complète, on est assis à 15cm du sol comme dans un karting ! Et tout tombe sous la main ! (Excepté le frein à main… ;-) ) mais il y a un gros défaut : la commande de boite de vitesse catastrophique !

 

Je ne connais pas la puissance de cette auto ! Mais coté accélération, je peux dire que c’est très semblable avec l’audi TT turbo de 160CV de Totor (Le parrain d’Alexis) que j’ai eu l’occasion de « piloter » il y a à peine un mois…

L’alpine parait très légère peut-être 800 ou 900 kilos ?? alors avec un V6… même un PRV, le rapport Poids/Couple doit aider a cette impression ! J'ai adoré le ressenti au volant !

 

Malheureusement, il a fallu rendre l’auto… Mais pour prouver que ce n’était pas un rêve… voici quelques photos !

 


Alpine AV

Alpine AR

Interieur

Cocpit

Tableau de bord

Aeration

Soeurs

Moteur alpine

18:33 Écrit par ncage_solaar dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, essai, alpine |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.